Finition alimentaire de vos pièces en bois

La finition alimentaire d’une pièce tournée en bois.

L’emploi du bois pour la fabrication de contenants alimentaires est un véritable casse-tête pour les tourneurs sur bois. En effet si l’on a tous vu de grands saladiers en bois d’Olivier, il n’est pas évident pour les professionnels de présenter à la vente des produits finis à 100% conformes à la législation. Si je doute à titre personnel empoisonner quelqu’un en servant des cacahouètes dans un petit bol en bois « non certifié », il convient dans le cadre de son activité de faire très attention à respecter la législation en vigueur, et notamment l’arrêté du 15 Novembre 1945.

Les bois autorisés.

Les bois autorisés pour toutes denrées alimentaires.

  •  Les bois de chêne.
  • Les bois de châtaigner.
  • Le frêne.
  • Le charme.
  • Le robinier.

Les bois autorisés en plus pour les denrées solides alimentaires.

  • Les bois de hêtre.
  • Le noyer.
  • L’orme.
  • Le peuplier.

Vous constaterez que l’olivier n’apparaisse pas dans les listes ci-dessus.

Autre particularité à tenir en compte et difficile à évaluer, est indiqué dans le règlement n° 1935/2004 du parlement européen et du conseil du 27 Octobre 2004 qui indique que :

Le présent règlement a pour principe de base que tous les matériaux et objets destinés à entrer en contact, directement ou indirectement, avec des denrées alimentaires doivent être suffisamment inertes pour ne pas céder à ces denrées des constituants en une quantité susceptible de présenter un danger pour la santé humaine, d’entraîner une modification inacceptable de la composition des aliments ou d’altérer leurs caractères organoleptiques.

Donc le bois doit donc être sec, et non traité afin d’éviter des réactions avec les aliments. Évitez d’employer des chutes de bois provenant de  menuiseries industrielles qui seront sans aucun doute traités.

Les produits de finition

Là ça se complique considérablement. Vous voulez être sûr de votre finition, n’en apposez pas ! Vous voulez tout de même que votre pièce tournée brille ? Alors simplifiez-vous la vie, et adressez-vous à un point de vente sérieux, de préférence bien établi afin de pouvoir communiquer en toute confiance. Lors de votre sélection, ne vous basez surtout pas uniquement sur les dires du vendeur, exigez de recevoir un certificat valable provenant du fabricant.

Quelques conseils de bon sens :

  • Achetez vos produits de finition à un vendeur en France, en cas de soucis cela vous facilitera déjà pas mal la vie.
  • N’employez que des produits ayant un étiquetage en Français.
  • Respectez scrupuleusement le mode d’emploi et de stockage du fabricant.
  • Indiquez dans votre point de vente les articles destinés à recevoir des aliments, et les articles décoratifs.
  • Les indications commerciales sur le récipient n’ont aucune valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *